1910 Verney-Carron Frères

1-miroir-collection-automatique1910

Ce Miroir se compose :

1° D’une tête de Forme Lorraine et la partie basse du pied analogue à ceux de tous les autres miroirs.
1-mecanisme-de-lautomatique-1910-modifie
2° D’un moyeu M à frottements à billes se terminant par un carré destiné à recevoir la tête.
3° D’un pivot P dont l’extrémité supérieure porte le cône de frottement des moyeux et dont l’extrémité inferieure vient se fixer dans le pied même du miroir après avoir traversé la bobine mobile B don il va être question.
4° D’une bobine B tournant librement au tour d’un pivot P et sur laquelle s’enroule la ficelle. L’extrémité supérieure de cette bobine comporte deux piliers d’entrainement P’ P’.
5° D’un balancier régulateur R, mobile en O et traversant un étrier E.

FONCTIONNEMENT.

Lorsque le Miroir est au repos, le balancier dont nous venons de parler prend sous l’action de la pesanteur une position parallèle au pivot P et  par sa partie courbée entre en contact avec les piliers  P’ P’ de la bobine. Le chasseur tire-t-il sur la ficelle, immédiatement la bobine se met à tourner et par l’intermédiaire du balancier transmet son mouvement de rotation à la tête du miroir. Mais dés que ce mouvement commence, la force centrifuge oblige le balancier à abandonner la position verticale et petit à petit à perdre contact avec la bobine B qui s’immobilise sur le pivot P. Inversement, dés que la rotation de la tête diminue de vitesse le balancier se rapproche de la verticale, reprend contact avec la bobine qu’il entraine et provoque ainsi l’enroulement automatique de la ficelle sur laquelle le chasseur n’a plus qu’à tirer à nouveau.

AVANTAGES.

La tête de ce miroir de forme Lorraine, étant ainsi que nous l’avons dit, montée sur un moyeux à frottement à billes, est d’une douceur de marche extraordinaire ; un simple coup de corde provoque en effet  une rotation qui peut durer jusqu’à 30secondes ; le chasseur, pendant ce laps de temps , a donc tout le loisir de viser et de tirer, et même recharger son arme avant l’arrêt du miroir. Nous ne doutons pas du succès de ce Miroir qui est d’une fabrication irréprochable et d’un fonctionnement parfait.
Le pied seul muni du mécanisme, pouvait recevoir la tête de n’importe quel autre miroir déjà en usage.

Le site d'un collectionneur passionné