1912 Gravure originale

 

3 Scène de chasse avec la PEDALE 300x223 - 1912  Gravure originale

Commentaire gravure 1912.

Les miroirs à alouettes se divisent en deux catégories bien distinctes : les miroirs à ficelle, actionnés à distance et les miroirs mécanique, à mouvement d’horlogerie. Ces deux systèmes se partagent, pour diverses raisons, la préférence des chasseurs.

 Pour ce qui est des miroirs à ficelles actionnés à distance : trois solutions s’offrent aux chasseurs.

La première : Le chasseur en personne manœuvre lui même son miroir avec ses mains ou voulant conserver les deux mains libres, il attache la ficelle à son genou et grâce à un balancement de la jambe, obtient un va et vient régulier.

La deuxième : le chasseur se fait aider parfois par un aide que l’on nomme également le tourneur. La collaboration d’un aide exige que ce lui-ci  ne soit pas maladroit, inexact au rendez-vous matinal,   remuant ou bavard.

La troisième : Comme on peut le constater sur la gravure, le chasseur actionne avec son pied une pédale, qui reste pour moi indispensable pour la pratique de cette chasse. La pédale est bien utile également quand on préfère chasser seul.

Pour ce qui est des miroirs mécaniques il y a le miroir l’ÉPERVIER traité  sur le site avec l’année 1900 qui a l’énorme avantage de se remonter à distance. Car l’autonomie de certains miroirs est vraiment trop faible et il est nécessaire de se déplacer souvent pour le remontage.

Il est conseillé aux chasseurs de se placer de préférence face au nord  et à une vingtaine de mètres du miroir.

 Tous les modèles que nous annonçons dans nos différents Tarifs albums ont été choisis après essais. Ils ont un fonctionnement parfait, d’une marche douce et surtout ils mirent à merveille.

Le site d'un collectionneur passionné