MIROIR « LE RADIEUX »

 

 

Col.Le RADIEUX

Le commentaire sur le miroir « Le RADIEUX » étant assez explicite sur la gravure catalogue, je n’ai rien d’autre à ajouter si ce n’est que le mécanisme du « RADIEUX », à mouvement d’horlogerie type va et Vient, a déjà été traité lors de l’année 1891. (Catalogue N°21 de BRUN –LATRIGE).

J’ajouterai, que la tête de ce miroir insolite est en métal perforé et nickelé, et que sa surface est annoncée cinq fois plus brillante qu’une tête de miroir ordinaire.   La légèreté de cette tête est un avantage majeur pour le transport. Son poids, est de 120 Grammes en comparaison à une tête classique qui en fait 320.

Le Radieux

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

« L’EBLOUISSANT », tire son nom du fait que sa tête, en métal nickelé, offre une grande surface réfléchissante, même par faible clarté. j’ajouterai également sa facilité de transport, car il est léger et facilement logeable, que ce soit dans l’une des poches de la veste du chasseur ou du carnier. Il faut signaler que le pied et la tête forment un ensemble, pratiquement indissociable. Le pied, avec la ficelle, étant logé dans la tête pour le transport.  En cas de chute, au sol, la tête en métal nickelé n’est pas fragile du faite de l’absence de facettes réfléchissantes.

L Eblouissant

(Ce miroir échappe toujours à ma collection)

Le site d'un collectionneur passionné