Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes

Explications et Exemples (en photos) de Supports de miroirs à Alouettes qu’ils soient à ficelle ou mécanique pour  mettre en valeur votre collection.

La  première possibilité pour les miroirs à ficelles est la fixation sur un mur. Planté un petit clou sur votre mur à la hauteur désirée.

Munissez-vous d’un fil en nylon de 15 cm environ que vous passerez par le trou où la ficelle est reliée habituellement sur le pivot. Et faite tout simplement une boucle avec ce fil en faisant un nœud.

Ensuite, il suffira d’accrocher le miroir avec cette boucle au clou.

La seconde proposition que je puisse vous faire et la réalisation de supports spécifiques. Je joins à ce commentaire les photos des supports que j’ai réalisé pour présenter verticalement les miroirs à alouettes.

Pour ce qui est des miroirs à alouettes mécaniques (genre tourne broche) je préconise des petites étagères d’angle ou le dessus d’un meuble, les marches d’un escalier peuvent aussi faire l’affaire.

 Image Modifiée 300x225 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes

Comment réaliser des Supports pour Maintenir verticalement les Miroirs à Alouettes à Ficelles.

I Support en Plomb 300x168 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes1) Ce support a été réalisé en faisant fondre du plomb dans un timbre d’horloge comtoise et ensuite il faut le percer avec un fraise conique.

 

 

2 Support 223x300 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes2) Ce support a été réalisé après avoir fabriqué un cône métallique qui a été ensuite relié à trois branches cintrées.

 

 

Support 3 277x300 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes3) Ce support a été réalisé avec une pièce de lustrerie à laquelle j’ai ajouté ce cône pour maintenir verticalement le miroir à Alouettes.

 

 

Support 4 300x259 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes4) je réalise ce support comme vous pouvez le constater, avec quatre petites boules en bois, reliées à une boule plus importante, par des tiges en bois de 5 millimètres. La grosse boule est percée avec une fraise à bois, conique.

 

 

Support 5 300x259 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes5) Il suffit de relier un cône métallique à des tiges disposées en croix avec de la soudure à l’étain.

 

 

Support 6 230x300 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes6) Pièce de lustre que l’on trouve en brocante percée pour y positionner ce cône métallique.

 

 

7 Support 300x245 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes7) Très ancien support de sapin que l’on trouve également en brocante. Il suffit ensuite de positionner une rondelle de réduction à l’intérieur, percée au diamètre du pied.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 

Commentaire d’un rédacteur cynégétique

Le collectionneur qui souhaite présenter ses miroirs n’a que l’embarras du choix ! Toutefois il le fera en fonction de la place disponible et de la nature de cet emplacement (étagères, murs, grilles de présentation…)

Il optera pour des supports individuels ou collectifs, que ce soit pour les miroirs mécaniques ou à ficelle.

Les solutions que vous avez indiquées sont bonnes, elles s’inscrivent dans la multitude de celles que l’on peut imaginer.

En ce qui me concerne, pour la présentation des miroirs à ficelle, j’ai réalisé de longues étagères, percées, en quinconce, de nombreux trous de 22 m/m de diamètre pour y ficher les douilles. Collection Prive 2 1 300x225 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes

Pour les mouvements mécaniques, des étagères comportant une réglette chuintante sur le devant. Collection Prive 3 1 300x225 - Présentation de votre collection de Miroirs a alouettes  

Pour l’utilisation des miroirs en action de chasse, je n’ai généralement aucune difficulté à planter le pied de mon engin, puisque je chasse toujours en plaine cultivée. Le sol étant retourné chaque année, la terre y est meuble et n’oppose aucune résistance. Aussi, afin d’obtenir plus de stabilité, j’utilise un pied fourchu, réalisé par un de mes amis, praticien chevronné. 

Maintenant les pieds du commerce étaient vendus pour être utilisés dans tous les types de sols.

La pratique de la chasse au miroir remonte à une époque où il y avait encore beaucoup de terres en friches, donc des sols non retournés annuellement par la charrue !

Merci à René pour sa participation

Le site d'un collectionneur passionné