1863

Pour cette année nous traitons dans un premier temps le BREVET  N°58043 délivré au Sieur OLLAGNIER François du 7Avril 1863.

Pour un CHAPEAU Mobile pour Miroir à Alouettes.

Par la suite nous traiterons les BREVETS de MOREL & MARECHAL, AGUILLON et ARVEUX & ARDIN.

Miroir avec Mt dhorlogerie Ollagnier 300x262 - 1863

 J’imagine que l’on pouvait utiliser cette tête ou chapeau aussi bien sur un miroir mécanique que sur un miroir manuel à ficelle.

Miroir a Ficelle avec chapeau mobile. Ollagnier 158x300 - 1863

 Avec évidemment une adaptation au niveau du pivot et de son axe pour entretenir le mouvement des deux têtes.

La modification à réaliser n’est pas argumenté dans ce brevet de seulement onze lignes.

 Les deux chapeaux mobiles sont donc traversés par un axe pivot. Chaque chapeau est équipé d’une petite plaque ronde en cuivre qui établi le contact sur la plaque (A) ce qui a pour effet de les faire tourner horizontalement sur cette plaque qui est fixe. Les deux chapeaux réalisés en bois sont de forme carrée avec les bords arrondis, ils sont équipés de facettes réfléchissantes et maintenus sur l’axe par un écrou à leurs extrémités.

Vue eclate du miroir a chapeau mobile Ollagnier 300x125 - 1863

Les facettes sont vraiment très particulières, car elles sont réalisées sur la base d’une punaise sur laquelle est fixée une facette miroir, que l’on vient tout simplement piquer sur le chapeau.

Ce miroir est un véritable trésor d’imagination et d’ingéniosité.

 Le pouvoir réfléchissant de cette tête doit être exceptionnel !!!

Le site d'un collectionneur passionné